Cefim Stories #13 : Adrien Bourgois – retour sur la formation Animateur E-commerce

CEFIM Stories

Article publié le 14 février 2019

Adrien nous fait l'honneur de répondre à nos questions et de revenir sur sa formation animateur e-commerce promo 2018.

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Peux tu nous raconter ton parcours et pourquoi tu t'es adressé à CEFIM pour ta formation ?

J’ai effectué un cursus 100% hôtellerie : bac techno et BTS hôtellerie restauration. Après 15 ans d’expérience en réception d’hôtels dont 8 ans au Grand Hôtel de Tours comme assistant chef réception j’ai souhaité me reconvertir.
J’ai entendu parler CEFIM par un ancien stagiaire qui y avait fait une formation Technicien d’Assistance Informatique. A l’époque je cherchais à développer mes compétences en community management.
J’ai donc contacté Richard Rondeau avec qui j’ai eu un premier contact téléphonique.
Finalement, après avoir étudié le plan de formation je me suis rendu compte que j’avais déjà de nombreuses connaissances.
J’ai donc ensuite voulu m’essayer à la formation de développeur web. J’ai donc fait les premiers tests et me suis vite rendu compte que je n’étais pas fait pour ça.
Après un autre rdv avec Richard, on a fait le bilan et mon parcours en l’hôtellerie et mon attirance pour les réseaux sociaux m’ont poussé à choisir la formation animateur e-commerce. 

Pourquoi tu aimes ce métier, qu'est ce qui te passionne dans le webmarketing ?

J’ai toujours été fasciné par internet et les réseaux sociaux. A l’époque d’AOL, je peux le dire maintenant, il y a prescription, j’enchaînais les offres d’essai gratuites 50h et passais mes nuits sur l’ordi professionnel de mon père.
J’avais d’ailleurs créé ma 1ère page Facebook en 2009 sur la thématique jeunes talents musicaux à l’époque des télé crochets. Ce qui me plait dans le webmarketing c’est la puissance que peut avoir la communication web à condition de choisir la bonne méthode et le bon intervenant si on choisit de faire faire cette tâche.
Également l’interaction des gens qui est souvent constructive et qui motive à continuer, en tout cas pour ma page Tours & Loire Valley (idées sorties, photos, bons plans en Touraine Vallée de la Loire). Cette page créée en mai 2018 fédère aujourd’hui une communauté cumulée de près de 6000 personnes. Elle continue à vivre grâce à des collaborations bénévoles (des échanges de bons procédés, comme j’aime le dire) et cette année 2019 est une année riche en événements avec les 500 ans de la Renaissance en Val de Loire.

Dans la formation Animateur e-commerce, le programme est dense, quelle est le sujet qui te passionne le plus ?

De nombreux sujets m’ont passionné en particulier le référencement et l’utilisation de CMS (système de gestion de contenu) comme Prestashop ou WordPress qui permet de créer un site très facilement en ayant les connaissances requises.

Comment c'est possible de trouver un emploi après seulement 3 mois de formation ?

Pour ma part, je suis arrivé au CEFIM avec un projet de reconversion précis (malgré mon hésitation afin d’être sûr de choisir la bonne formation, mais j’ai finalement écouté mes envies en choisissant une réorientation qui me tenait à coeur).
Mon projet étant de créer ma boite de coach e-commerce pour aider les entreprises à mieux se vendre sur internet (communication réseaux sociaux, création ou optimisation de sites internet et boutiques en ligne), je vais donc me créer mon propre emploi.
Avec ABComWeb (contraction de Adrien Bourgois Communication Web), lancé officiellement le 1er février dernier, je souhaite pouvoir accompagner d’autres micro-entrepreneurs ou petites entreprises à être plus visible sur le web en adaptant la stratégie qui leur correspond le mieux. J’ai déjà mes premiers clients : un commerce de Tours où je gère ses réseaux sociaux et plusieurs projets de sites internet en cours de création.
Mon site abcomweb.fr est également en cours de préparation avec une offre commerciale innovante dont vous pourrez en savoir plus au printemps.
Quoiqu’il en soit le développement d’un réseau est indispensable. C’est pourquoi je développe le mien depuis plusieurs mois et cela commence déjà à porter ses fruits. Je suis d’ailleurs devenu co-organisateur de soirées réseautage conviviales à Tours sous le nom LocalX Tours dont la 4ème édition qui a eu lieu le 12 février dernier, a rencontré un réel succès avec 70 personnes inscrites !

Quel est ton meilleur souvenir de cette formation ?

La bonne humeur et l’amitié qui s’est créée avec le groupe de la promo 2 d’animateur e-commerce. Les intervenants au top également !

Quels conseils donnerais tu à de futurs étudiants qui se pose la question de faire une formation AEC chez CEFIM ?

J’ai eu la chance de me positionner sur cette formation début juin soit 3 mois avant. Cela m’a permis de choisir mon entreprise de stage en amont. Étant donné le format de cette formation le choix de l’entreprise est pour moi primordial pour pouvoir mettre en pratique les cours. Il ne faut pas nécessairement être un geek. Aimer les réseaux sociaux et le web suffit. Par contre attendez vous à devoir être disponible à 100% pendant 3 mois pour pouvoir realiser cette formation dans les meilleures conditions.
Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Retour en haut de page