Marché de l’emploi

CEFIM mène régulièrement un travail d'analyse des niveaux d'emploi dans les métiers du numérique pour affiner notre offre en anticipant le mieux possible les évolutions à venir. Si vous êtes dans une dynamique de reconversion, nous pensons qu'il est important de vous partager cette analyse.

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Petit déjeuner d'informations: Métiers du web

Un fort taux de projets de recrutement

Les départements d’Indre-et-Loire et du Loiret concentrent 70% des projets de recrutement pour les métiers de l’informatique et du numérique avec des difficultés de recrutement estimées à 65% et 75%.

Pour 2018, Pôle Emploi recense 1245 projets de recrutement en Région Centre-Val de Loire. C’est une hausse de 45% par rapport à 2017. Au niveau infra régional, tous les départements constatent une hausse sauf celui l’Indre qui voit une stagnation . C’est le département de l’Eure-et-Loir qui connaît la plus forte hausse avec un doublement des projets de recrutement. Les départements d’Indre-et-Loire, du Loiret et du Loir-et-Cher enregistrent respectivement des hausses de 50%, 28% et 70%.

L’Indre-et-Loire et le Loiret sont les départements qui ont le plus de projets de recrutement avec respectivement 511 postes et 348 postes. Ils recouvrent à eux 70% des intentions d’embauche pour 2018.

Au niveau des recrutements en tension, tous les départements présentent des taux supérieurs à 50% sauf le Loir-et-Cher. Le département d’Indre-et-Loire a un taux de tension estimé à 65%.

Les postes à pourvoir

Les postes d’ingénieurs et cadres d’étude, R&D en informatique et de chefs de projet informatique représentent 40% des projets de recrutement pour 2018.

Au niveau des métiers, ce sont les ingénieurs et cadres d’étude, R&D en informatique et les chefs de projets informatiques qui seront le plus recrutés en 2018 avec 501 postes. On retrouve ensuite les postes de technicien d’étude et de développement en informatique avec 305 projets de recrutement et les postes de technicien des services aux utilisateurs en informatique avec 235 projets.

Tous le métiers sont jugés difficiles à pourvoir avec un taux moyen supérieur à 65%. Le taux de tension pour les techniciens des services aux utilisateurs en informatique est ainsi supérieur à 75%

C’est le département d’Indre-et-Loire et notamment le bassin de Tours qui recrutera le plus de techniciens d’étude et de développement en informatique avec la moitié des postes à pourvoir au plan régional.

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Retour en haut de page