Le métier de designer web

En quoi consiste vraiment le métier de designer web ? Ai-je raison de m'y intéresser ? Faut-il apprendre à coder, sérieusement ? Est-ce que regarder des vidéos sur la conception de sites web ne peut pas suffire ?

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Au CEFIM, on en est persuadés : webdesigner est un métier passionnant, qui, moyennant beaucoup de travail,  d’expérience et de réseau, peut être assez rémunérateur. Frédéric Dufau, formateur référent de la formation webdesign, nous présente sa vision du métier et les étapes essentielles pour devenir webdesigner.

Étape 1 : Demandez vous quel designer vous souhaitez être !

C’est une question essentielle ! Tous les webdesigners ne font pas toujours les mêmes choses ou n’ont pas toujours les mêmes compétences. Certains concepteurs peuvent coder (HTML et CSS), d’autres non, et d’autres encore font les deux.

Le débat sur le meilleur type de designer est un débat qui dure depuis plusieurs années !

Quand vous comprenez vraiment, cependant, quel est le rôle de chaque type de designer et ce qu’il ou elle peut encore accomplir, vous réalisez qu’il ne s’agit pas tant de savoir qui est le meilleur, mais plutôt de comprendre qu’il y a plusieurs chemins possibles.

Est-ce important de savoir coder ?

En tant que webdesigner, vous travaillerez avec des développeurs et des ingénieurs sur les sites et sur le processus d’expérience utilisateur. Connaître le code vous permet de communiquer avec ces développeurs (qui travaillent généralement sur le back-end du site) beaucoup plus clairement. En d’autres termes, vous pouvez parler leur langue, donc il y a peu de place pour les malentendus coûteux !

En connaissant le fonctionnement du code, vous serez également en mesure de vous faire une idée beaucoup plus précise de la faisabilité technique de votre conception sur un site ou une application.

En utilisant des modèles déjà faits de site web, les concepteurs de sites Web peuvent créer des sites entiers tout seul, sans avoir coder à partir de zéro. Si votre connaissance du code est limitée, vous pouvez toujours personnaliser la mise en page d’un modèle existant pour obtenir le résultat final souhaité, sans rentrer évidemment dans des contraintes techniques très fortes.

Vous pouvez consulter par exemple un site qui propose à la vente des modèles (templates) de sites web prêtes à l’emploi et facilement personnalisables avec un outil “constructeur de page” (page builder) comme DIVI ou Elementor par exemple.

Etape 2 : trouver la "bonne" formation

Beaucoup de professionnels en exercice n’ont pas suivi de formations pour exercer ce métier. Généralement ils ont démarré il y a longtemps lorsque ces nouvelles technologies émergeaient et ont accumulé des connaissances et une expérience au fil des années.

Mais aujourd’hui, les choses ont un peu changé. En plus des compétences techniques, les méthodologies et la manière de travailler en équipe ont considérablement évolué et il ne suffit plus d’être plein de bonne volonté et de savoir bidouiller pour pouvoir travailler.

La formation professionnelle constitue une vraie opportunité pour acquérir les compétences techniques nécessaires et partager la vision de webdesigners professionnels, travaillant en agence ou en freelance.

Imaginer cette formation nous a engagé dans de vrais choix, à la fois sur les sujets que nous abordons et la façon dont nous souhaitions les aborder. Concernant les contenus de la formation, la formation webdesigner de CEFIM est généraliste, c’est à dire qu’elle permet de toucher aussi bien à la conception graphique, qu’au coding et à l’intégration. Néanmoins nous consacrons plus de temps à l’intégration et l’expertise dans WordPress car c’est là que se trouvent le plus d’opportunités d’emplois aujourd’hui.

En pratique, c’est une formation assez intense, basée sur le “faire”. Cependant, nous adaptons aussi le rythme au niveau de chacun et de ses capacités d’apprentissage. Durant la formation, vous réalisez des projets concrets pour de vrais bénéficiaires (évidemment en étant encadrés et accompagnés par l’équipe de formateurs). Dans ces métiers, les cours théoriques sont importants mais rien de remplace la pratique du projet et sa réalisation complète jusqu’à la livraison pour appréhender le métier dans sa globalité.

Après la formation, il faudra pouvoir continuer à vous former tout au long de votre carrière, ce qui nécessite de la passion et de l’engagement !

Etape 3 : apprendre à utiliser les outils

Si vous voulez devenir un professionnel de haut niveau, vous devrez développer une habileté à utiliser les outils les plus récents dans votre travail de conception. Ces outils vous permettent non seulement de travailler en tant que concepteur web, mais ils indiquent aussi à vos clients que vous êtes un professionnel et que vous connaissez bien votre secteur d’activité.

Les outils de conception d’éléments web

Pour commencer, l’utilisation de la suite d’outils Adobe est indispensable. Pour réussir dans la conception de sites web, vous devrez apprendre à utiliser efficacement des outils comme Adobe Photoshop et Adobe Illustrator. Ces deux programmes sont essentiels pour votre travail de graphisme, mais vous n’avez pas besoin d’en être expert. En effet Photoshop et Illustrator sont en perte de vitesse depuis quelques années. De nombreux autres outils, souvent moins chers, ont commencé à proposer des solutions spécialement pensé pour la conception web, un des plus populaires est celui que l’on utilise sur la formation : Sketch

Le métier de designer web sketch

Les outils pour travailler avec du code

Une fois que vous commencez à travailler sur des projets réels, vous constaterez que le choix d’un grand éditeur de code est une décision essentielle. Si vous n’utilisez pas un constructeur de site web ou un système de gestion de contenu comme WordPress, mais que vous travaillez sur du code brut, voici quelques éditeurs de code exceptionnels :

  • Sublime
  • Textmate
  • Atom
  • Brackets
  • et notre préféré : Visual Studio Code

Savoir utiliser ces outils vous facilitera la vie de concepteur de sites web. En plus, ces outils diront aussi aux gens avec qui vous travaillez que vous êtes un concepteur dont le niveau de connaissances et de compétences sont importants, ce qui devrait rendre vos services plus commercialisables.

Etape 4 : Devenez polyvalent dans vos compétences

Une partie du succès d’un designer web est d’être en mesure de faire plus que simplement concevoir et construire des sites pour vos clients. La conception web est aussi intimement liée à la capacité de bien écrire, de bien comprendre le référencement naturel (SEO), et au moins de connaître les bases du marketing puisque les sites sont les principaux outils de génération de contacts (leads) des entreprises.

Avoir ces compétences supports vous permettra de rendre les sites que vous créez d’autant plus conviviaux et pointus en terme “d’expérience utilisateur”.

Lorsque vous avez un arrière-plan plus étoffé comme celui-ci, vous pouvez mettre votre savoir-faire en matière de référencement et de marketing pour rendre le site que vous créez pour vos clients d’autant plus convivial et offrant une grande expérience utilisateur.

Grâce à vos connaissances marketing, vous pourrez par exemple concevoir un site qui inclut à la fois :

  • Un gros titre, un slogan et une explication du produit ou du service de votre client ;
  • Un design minimaliste qui utilise les tendances de design populaires comme le flat ou le materialize
  • des performances rapides en termes de temps de chargements des pages optimisés.

Cette polyvalence vous permettra d’aborder plus de projets et de vous rendre aussi plus attractif.

En travaillant sur des projets réels pendant votre formation à CEFIM, vous aurez l’obligation de passer par ces étapes accompagnés par nos formateurs experts.

Quelques exemples de projets réalisés en formation

Etape 5 : décidez où vous voulez travailler

En tant que webdesigner, vous travaillerez généralement dans le cadre d’une agence ou d’une entreprise, ou pour vous-même, en tant que webdesigner freelance.

Quel que soit le chemin que vous choisissez, il est impératif que vous compreniez ce dans quoi vous vous engagez.

Si vous travaillez à l’interne pour une agence ou une entreprise, le grand avantage est que vous n’aurez pas à chercher constamment de nouveaux clients. Vous ferez partie d’une équipe qui a des projets spécifiques qui doivent passer à travers le pipeline de production, et vous travaillerez sur ces projets au quotidien. Vous apprécierez également le soutien et la camaraderie de toute une équipe (ingénieurs, développeurs, responsables marketing, autres designers, etc.), ce qui peut vous aider à rester sur la bonne voie.

Ensuite, il y a la voie solitaire, vous créez votre propre entreprise en tant que designer web freelance. Notez que, parfois, vous ne pourrez pas forcement avoir le choix, car vos circonstances peuvent déterminer le chemin que vous choisissez. Par exemple, si vous n’êtes pas embauché par une firme de design ou si vous n’aimez pas travailler pour quelqu’un d’autre comme membre d’une équipe, vous devrez vous lancer seul en tant que freelance. Quelques uns de nos formateurs sont freelances ou l’ont été et ils seront vous guider dans la mise en route de ce projet.

Formation access initiation CEFIM

Lorsque vous êtes un designer web indépendant, vous appréciez l’indépendance, la responsabilité et le plaisir de diriger votre propre entreprise. Vous décidez des projets sur lesquels vous voulez travailler, mais rappelez-vous aussi que vous devez trouver vos propres clients, ce qui signifie que vous devez faire du réseautage et de la publicité vous-même.

Cela signifie la mise en place de votre propre site et/ou portfolio de design, en plus de montrer votre travail sur des sites de design comme Behance. Puisque vous ne faites pas partie d’une agence, le travail ne vous trouvera pas automatiquement; vous devez aller le chercher !

En conclusion

Au cours de votre voyage, vous découvrirez que la navigation ne sera pas facile. Avant que vous n’en arriviez au point où vous pouvez travailler régulièrement pour une agence de design ou gérer votre propre service de web-design, vous devrez tracer votre feuille de route pour atteindre cet objectif et le poursuivre en toute confiance.

Le web design est un domaine qui exige beaucoup de savoir-faire. Et la compréhension de tout ce qui a trait à la conception doit être solide comme du roc.

La vision de Frédéric et de l’ensemble de l’équipe de formateurs nous aide, année après année, à adapter notre formation aux besoins du métier et en faire une formation unique. Rejoignez-nous !

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Retour en haut de page