CEFIM Stories #16 : Dylan MOUTAULT, de la fac de Math aux métiers de l’infra réseaux…

CEFIM Stories

Article publié le 23 septembre 2019

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
dylan-moutault

En poste chez Hervé Consultants depuis la fin de sa formation, Dylan partage avec nous son parcours et son histoire qui l’ont amené au CEFIM pour suivre une formation dans les métiers de l’infrastructure et des réseaux.

Peux-tu nous raconter ton parcours et pourquoi tu t'es adressé au CEFIM pour ta formation ?

Initialement, après l’obtention de mon BAC S j’ai été en Faculté Mathématique et informatique. Le domaine ne m’ayant pas intéressé, j’ai abandonné au bout d’un semestre pour travailler dans un commerce. Au bout de deux ans à travailler en tant qu’employé commercial, je me suis décidé à retourner dans la branche qui m’a toujours plu et intéressé à titre perso : l’informatique. Après diverses recherches, j’ai vu que des formations existaient à l’AFPA à Orléans, mais également au CEFIM. Après plusieurs recherches au sujet du centre de formation, j’ai décidé de me lancer au Cefim, l’un des rares centres de formation en informatique à proximité.

Comment as-tu vécu la formation ?

J’ai très bien vécu la formation, nous étions une bonne équipe. Je n’ai pas particulièrement de meilleur souvenir, ma formation dans son ensemble s’est vraiment bien déroulée, tous les sujets ont été bien amenés et ont tous suscité chez moi beaucoup d’intérêt. Mon pire souvenir a été la téléphonie IP mais c’est parce que c’était le sujet qui m’intéressait le moins. 

Dans quel délai as-tu retrouvé ton emploi après la formation ?

J’ai eu une proposition d’embauche de la part de l’entreprise Hervé Consultants (Entreprise où j’ai fait mon stage), avant même d’avoir validé mon jury. J’ai donc eu un emploi directement à la fin de ma formation. Je suis d’ailleurs aujourd’hui toujours dans cette entreprise qui me fait évoluer de jour en jour.

De loin, on peut penser que les métiers de l'infra réseaux ne sont pas très épanouissants, voire ennuyeux. Comment ça se passe pour toi ?

Je n’ai jamais réellement partagé ce point de vue. J’ai toujours été très intéressé par les métiers de l’infra réseau. Dès mon plus jeune âge, j’ai été plongé dans l’électronique et l’informatique. Ce qui m’a guidé, petit à petit, vers la mise en place d’un petit réseau personnel chez moi et à force de recherches et de « bidouilles », j’ai été de plus en plus intéressé par ce milieu en constante évolution, jusqu’à développer une véritable passion. Aujourd’hui, je me sens totalement épanoui dans mon travail, j’ai réellement trouvé ma voie.

Quelles sont pour toi les technos qui se sont imposées ces dernières années et qui sont aujourd'hui indispensables dans le métier ?

La VOIP, la virtualisation, le cloud (Office 365…) et les technologies d’intelligence artificielle (ATP, antivirus…)

Quelle est ta série "geek" préférée ?

Mr Robot !

Aujourd'hui, quels conseils donnerais-tu à un futur étudiant TSSR (Technicien supérieur systèmes et réseaux) ?

De ne pas négliger la partie “gestion de projet” qui est en fin de formation, et qui peut sembler moins intéressante, mais qui finalement apporte beaucoup pour avoir de bonnes méthodes de travail en entreprise. L’intégralité de ce que j’ai pu voir en formation m’a servi au moins une fois en entreprise.

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Retour en haut de page