En 2016, les projets de recrutement pour les métiers de l’informatique et du numérique en forte hausse en région Centre Val de Loire

Emploi

Article publié le 18 avril 2016

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En 2016, les projets de recrutement pour les métiers de l’informatique et du numérique en région Centre Val de Loire seront en forte hausse.

Pôle Emploi vient de publier l’enquête annuelle en besoin de main d’oeuvre (BMO 2016) qui recensent les intentions d’embauche des entreprises ayant répondu à l’enquête. Cette enquête ne recouvrent pas la totalité des projets d’embauche, mais elle est néanmoins un indicateur de la tendance sur le marché de l’emploi.

 

Les bassins d’emplois de Tours et Orléans concentrent 77% des projets de recrutement pour les métiers de l’informatique et du numérique avec des difficultés de recrutement de l’ordre de 70% à 90%.

Pour 2016, Pôle Emploi recense 980 projets de recrutement pour les métiers de l’informatique et du numérique en Région Centre Val de Loire. C’est une hausse de 18% par rapport à 2015. On constate de même une forte hausse des projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs qui s’établit à 76% contre 59% en 2015. Au niveau infra régional, tous les départements constatent une hausse sauf ceux de l’Eure-et-Loir qui enregistre une baisse de 38% des projets de recrutement et celui l’Indre qui voit une stagnation . C’est le département du Cher qui connaît la plus forte hausse avec un triplement des projets de recrutement. Les départements d’Indre-et-Loire, du Loiret et du Loir-et-Cher enregistrent respectivement des hausses de 22%, 16% et 15%.

L’Indre-et-Loire et le Loiret sont les départements qui ont le plus de projets de recrutement avec respectivement 422 postes et 375 postes. Ils recouvrent à eux 80% des intentions d’embauche pour 2016 et ce sont plus particulièrement les bassins d’emplois de Tours et Orléans qui recrutent avec 77% des projets.

Au niveau des recrutements en tension, ce sont les employeurs du Loiret qui pensent connaître le plus de difficulté de recrutement avec un taux de 89%. La part des recrutements jugés difficile varie entre 60 et 70% pour les autres départements sauf pour le département de l’Indre avec un taux seulement de 34%.

 

Les postes d’ingénieurs et cadres d’étude, R&D en informatique et de chefs de projets informatiques représentent 50% des projets de recrutement pour 2016.

Au niveau des métiers, ce sont les ingénieurs et cadres d’étude, R&D en informatique et les chefs de projets informatiques qui seront le plus recrutés en 2016 avec 486 postes soit un poste sur deux. On retrouve ensuite les postes de techniciens des services aux utilisateurs en informatique avec 305 projets de recrutement et les postes de techniciens d’étude et de développement en informatique avec 155 projets.

Ce sont les postes de techniciens des services aux utilisateurs en informatique qui sont jugés les plus difficiles à pourvoir avec un taux de 86%, suivi des métiers d’ingénieurs et cadres d’administration, maintenance en informatique avec un taux de 80%. Tous les métiers ont un taux de difficulté de recrutement supérieur à 60%.

Les départements du Loiret et d’Indre-et-Loire recruteront le même nombre d’ingénieurs et cadres d’étude, R&D en informatique et les chefs de projets informatiques et techniciens des services aux utilisateurs en informatique. Par contre, c’est le département d’Indre-et-Loire et notamment le bassin de Tours qui recrutera le plus de techniciens d’étude et de développement en informatique avec 41% du total des postes à pourvoir au plan régional.

Sources : Enquête besoin en main d’oeuvre 2016

Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Retour en haut de page